En quelques mots

Le "toucher thérapeutique" ou le geste guérissant.

L’être humain fonctionne sur 3 niveaux, 3 plans ou encore 3 états qui ont chacun leur place et leur rôle pour vivre en harmonie, en bonne santé et dans le présent.

Bien sûr, il ne s’agit pas d’oublier les plans de l’âme et de la spiritualité. Mais ceux-ci peuvent nous porter et nous accompagner seulement si les 3 autres sont équilibrés.

Comment attendre d’un arbre qu’il donne ses meilleurs fruits s’il n’est pas bien enraciné ?

Ces trois plans sont comme trois langages différents :

  • comment je pense (mental)
  • comment je ressens (émotionnel)
  • comment j’agis (physique)
Hélas, il est très fréquent qu’il y ait déséquilibre entre ces trois niveaux et cela engendre un mal-être, un malaise ou encore une maladie. Car toute maladie ou manifestation du corps démontre un déséquilibre entre ces trois états.

toucher thérapeutique toucher thérapeutique

Nous sommes le résultat d’un système de société qui a valorisé le mental avec l’illusion de croire que nous devons tout gérer, contrôler et maîtriser par notre pensée, par notre mental, par notre savoir. Quelle dérision ! De ce fait, nous avons appris à contrôler nos émotions (notre cœur) et notre corps.
La preuve : dès qu’il manifeste une douleur, nous lui en voulons, alors que nous sommes incapables de comprendre son fonctionnement, son intelligence et sa puissance.

Toutes les cellules de notre corps mémorisent notre vécu. Cela signifie que, si nous les avons ravalées sans les exprimer, nos émotions comme la joie, la tristesse, la colère, la douleur ou la peur sont imprégnées en nous. Il est évident que les émotions positives ne sont pas en cause, mais les émotions négatives qui ne sont pas exprimées vont participer à construire des schémas, des programmes de comportement pour nous éviter de toucher ces émotions ou de ressentir à nouveau ces douleurs. Comment un bébé peut-il exprimer la terreur qu’il ressent en voyant maman ou papa en colère ?
Que devient cette terreur ? Par où passe-t-elle ? Eh bien, elle est enregistrée dans ses cellules mais le bébé ne comprend pas et ravale sa souffrance.

Imaginez le nombre d’émotions non comprises que nous avons ingérées ! Car l’enfant ne peut pas comprendre puisque le mode mental ne commence à se réveiller qu’entre 5 et 7 ans, pourtant tout ce qu’il vit depuis sa naissance résonne sur le plan du ressenti et du physique. Il est donc temps de comprendre qu’il serait bon de faire la vidange de ce que nous avons absorbé sans forcément se rappeler les événements précis de notre enfance. Nous savons tous qu’une voiture doit être vidangée au bout de x kilomètres pour qu’elle fonctionne bien. Est-ce si différent pour notre corps ? N’est-il pas le véhicule de notre cœur (ressenti) et de notre tête (mental) ? N’est-il pas le mode ou le moyen qui permet d’appliquer et de concrétiser une pensée ou une émotion ? Sommes-nous vraiment capables de nous servir un verre d’eau avec nos pensées ? Ne devons-nous pas utiliser notre bras pour nous servir ?

Si le corps a stocké des douleurs et des souffrances, comment peut-on l’habiter ? Si le cœur a ravalé tant de tristesse, comment peut-il nous donner sa lumière, sa joie ?

Après 20 ans de recherche et de travail sur le corps, Ariane Othenin-Girard a observé à quel point tout ce que l’être recherche pour son bien-être se trouve en lui, dans ses cellules. En effet, notre corps contient tous les codes d'accès à la grandeur de tout ce que nous sommes. Hélas, nous avons cru que ces outils se trouvaient hors de nous et nous nous sommes perdus.

Le travail par le toucher thérapeutique qui est proposé par Ariane Othenin-Girard consiste justement à redonner sa vraie place à notre corps, à notre cœur et à notre conscience. Ainsi pouvons-nous peut-être commencer le chemin et devenir des humains en conscience, faire notre travail sur et avec la Terre.